Vittel et Contrexéville au fil du temps... 

Vittel et Contrexéville sont autant des villes d'eaux que d'Histoire: découvrez leur patrimoine et goûtez à leurs animations culturelles! En balade à la rencontre des monuments édifiés au cours du XXè siècle, les stations s'ouvrent à vous pour un petit voyage dans le temps...

La reconnaissance officielle des bienfaits des sources de Vittel et de Contrexéville à partir du XVIIIè siècle, a favorisé la venue d’une élite européenne, permettant à la fois le développement des deux villes autour du thermalisme et l'assurance de leur renommée à travers le temps. De grandes personnalités ont ainsi profité des vertus de leurs eaux, telles que le Shah de Perse ou la Grande Duchesse Wladimir de Russie.

Des architectes de renom sont également venus renforcer le rayonnement culturel des stations tout au long du XXe siècle: François Clasquin est à l’origine de la chapelle orthodoxe et du casino Art Nouveau de Contrexéville, Charles Méwès a imaginé la galerie thermale telle qu’on la connaît aujourd’hui, parée de mosaïques aux camaïeux de bleu. Quant à Charles Garnier, l’architecte de l’Opéra de Paris, il a signé les plans de l’établissement thermal de Vittel, du premier casino et de certaines villas, et a même dessiné les premiers plans du Parc de Vittel. D’autres grands architectes y ont exprimé leurs talents : François-Joseph Nachon et Auguste Bluysen ont conféré à la ville un aspect moderne par des édifices aux lignes pures et aux façades blanches dans les années 20. Enfin, Fernand César, réaménageant lieux et décors, construisant villas et édicules, a donné à Vittel son visage actuel de « cité-jardin ». Puis, à la fin des années 80, l'art contemporain a fait son entrée à Contrexéville. Des fontaines bleues, des fontaines vertes, aussi surprenantes que vives, inscrivent désormais l'eau comme source de vie émergeant des entrailles de la ville.

Vittel est également fermement liée au cinéma : elle a vu naître le musicien et comédien français Darry Cowl et a fait de Robert Hossein, acteur, metteur en scène, réalisateur et scénariste, son citoyen d'honneur. A présent, cette relation particulière au monde du cinéma se perpétue notamment grâce aux Bons Vivants, un collectif formé d'une soixantaine de professionnels du petit écran et d'acteurs de séries tv (Plus belle La Vie, Scènes de Ménage,...), venus reprendre l'Hôtel d'Angleterre. Si vous vous rendez à leur hôtel-restaurant, vous croiserez certainement l'un d'entre eux, au service, à la réception ou au "Bar des Tontons". Le dynamique Ciné-Club de Vittel apporte également sa pierre à l'édifice de cette "cité de l'image vivante" en organisant régulièrement des animations autour des projections de films cultes en versions restaurées.